Soyez là le 20 novembre!

La journée d’hommage à François aura lieu le dimanche 20 novembre à l´École normale supérieure. Venez nombreux!

Horaires : 14h00-19h00

Lieu : ENS, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris – Salle d’expression artistique du NIR (suivre le fléchage)

Accès : RER B station Luxembourg, métro ligne 7 arrêt Place Monge

Tmoy, début 2016

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Soyez là le 20 novembre!

  1. LAURENCE POTO dit :

    Bonsoir à tous, je suis Laurence POTO, la cousine germaine de François. Je viens d’apprendre que la journée d’hommage pour François aura lieu demain. Malheureusement je ne pourrai être là. Mon travail d’infirmière, même le dimanche, me prive de ce grand moment.

    Je vais me joindre à vous par la pensée en disant à François adieu mon petit cousin à l’âme pur. Tu es parti beaucoup trop vite.

    Vous pouvez regarder quelques photos jointes de François enfant sur l’ email de Emilia Robin
    Bien à vous
    Laurence

    J'aime

  2. BOURDERON dit :

    Bonjour, je m’appelle Laurent Bourderon. Je suis arrivé à Montpellier avec mes parents à l’âge de 8 ans en 1976. J’ai été scolarisé à l’école primaire Ferdinand Buisson dans le quartier Saint Cléophas en classe de CE2. C’est là que j’ai retrouvé François.
    J’ai découvert un enfant surdoué mais timide, gentil. Ses capacités intellectuelles hors du commun s’accompagnaient de maladresses, de difficultés à se sociabiliser, ce qui le rendait encore plus touchant. La plupart des enfants se moquaient de lui, moi ça m’a touché et on est devenu copains.
    Dans la cour de l’école, entre les jeux de billes et d’osselets, on s’amusait à prendre une calculatrice et demander à François : « 3457 multiplié par 287………  » nous on calculait sur notre outil, François lui au bout de quelques secondes donnait la réponse !
    Déjà en classe François dominait tout le monde tout le temps, ce qui faisait qu’à défaut d’être premier de la classe j’en étais le deuxième.
    Cependant je me souviens d’une dictée plus difficile que d’habitude avait été organisé par notre maître de CM1, CM2 ? et directeur d’école. Celui qui réalisait un sans fautes remportait en cadeau un « saucisson d’honneur ». François avait fait deux fautes d’orthographe, et moi une seule !
    Je n’ai pas eu de saucisson, mais quelle fierté d’avoir battu François au moins une fois dans ma vie !!
    Puis de l’école primaire, nous nous sommes dirigés tous deux au collège-Lycée Georges Clémenceau où nous avons passé 5 années ensemble.
    Je vous en parlerai une prochaine fois.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s